Edouard Herriot, maire de Lyon entre 1905 et 1957, a laissé de puissantes empreintes sur sa ville.

Accroître le dynamisme de Lyon sur le plan économique comme sur le plan de son rayonnement, fut sa première ambition.

"J’ai tenté, écrivait-il, d’accroître les puissances de Lyon, matérielles ou spirituelles. Car je professe qu’un homme public digne de ce nom est celui qui accroît la richesse de la collectivité dont il a la garde."

La culture et, en son sein, la musique tirèrent profit de cette prospérité. Lyon vibrait de musiques. Cette exposition est une évocation de l’ambiance musicale de cette première moitié du XXe siècle, à travers la personnalité d’Edouard Herriot et les goûts des Lyonnais, amateurs de grands spectacles et de petits moments de convivialité. Mais que reste-t-il aujourd’hui des lieux qu’ils fréquentèrent ?

L’accès se faisant exclusivement sur inscription, merci de bien vouloir confirmer votre participation (dans la limite des places disponibles) à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.